Effondrement terrestre et émotionnel – Tokyo Magnitude 8.0 fait trembler

Chronique

Tokyo magnitude 8.0. Une perle de l’été 2009, inspirant tant d’émotions contradictoires au fil de ses 11 épisodes qu’on en ressort secoué(e), dans tous les sens du terme !

Œuvre originale des studios d’animation Bones (Wolf’s Rain, RahXephon, FMA…) et Kinema Citrus (Norn9, Barakamon), cet animé sort des sentiers battus et « casse » les idées reçues de l’Animation japonaise, de par son réalisme chara-design et scénaristique.

Les thèmes de la famille, de la relation frère et sœur et de la responsabilité occupent une place centrale dans cette histoire tourmentée. Les scénaristes ont cherché, interrogé, et observé les bilans des catastrophes naturelles et méthodes de gestion des crises, et ça se ressent tout au long des épisodes.

Les personnages sont attachants, que ce soit Mirai, adolescente peu aimable, aux sourires rares et accro à son téléphone portable, son petit frère Yuki, enfant espiègle qui a tendance à s’échapper à droite à gauche, ou encore Mari, jeune femme dynamique que rencontreront Mirai et Yuki, courageuse et sans doute le personnage qui m’a le plus touchée, celle qui redonne foi en l’humanité, dans un contexte si post - apocalyptique.

Le rythme de narration peut paraître parfois lent, mais cette lenteur nécessaire apporte un sentiment d’omniscience au récit. Avoir l’impression d’être avec les personnages, d’avancer avec eux, pas à pas, frémir, trembler, sourire, pleurer avec eux, y être, tout simplement offre une dimension sublime qui n’est pas donnée à tous les animés. Quelques éléments de science-fiction peuvent être constatés, mais rien qui n’altère le déroulé de l’histoire. La dimension humaine est bien traitée, parfois ça agace, parfois ça émeut. La musique n’est pas transcendante de mon point de vue, mais reste en accord avec les événements et les graphismes restent bien faits.

Tokyo magnitude 8.0, c’est un séisme aussi bien terrestre qu’émotionnel ciblant un public peut être plus mature, une grande claque qui réveille et qui sensibilise à la cruelle Nature.

Notation 

OST ♥♥♡♡♡

Emotion ♥♥♥♥♥

Scénario ♥♥♥♡♡

Graphisme ♥♥♥♡♡

Personnages ♥♥♥♥♡

Synopsis :

Nous suivons le périple d’une jeune collégienne, Onozawa Mirai, à l’approche des vacances d’été. Alors que ses camarades de classe s’enthousiasment de leurs voyages prévus en famille, nous découvrons une Mirai envieuse, en conflit avec des parents trop occupés par leur travail. C’est sur leur demande insistante, que notre héroïne accompagne son petit frère Yuki, à une exposition de robotique tenant lieu sur l’île artificielle d’Odaiba, dans la baie de Tokyo. Quelques heures plus tard, un séisme de magnitude 8 dévaste la ville et sépare Mirai de son frère.

Genre : Drame

Trailer
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest