Egregor t. 4 : Le dilemme du chevalier

Chronique

Le tome 2 se terminait dans le sang et la peur. La capitale était assiégée et l’ennemi avait réussi à piéger les Égides. Ce tome reprend donc en pleine bataille, alors que Foa prend le risque d’aller voir le comte de Waldgarth pour savoir où est sa mère, l’Égide de la capitale. Celui-ci lui révèle qu’elle est emprisonnée « au fin fond d’une prison péninsulaire », mais on en ignore les raisons. En effet, elle est considérée comme une héroïne et n’aurait donc rien à voir avec les pires criminels qui croupissent dans cette prison. On comprend que le comte, qui ne semblait n’avoir aucune raison de révéler de telles informations à Foa, le fait par intérêt. En effet, si l’Égide est libérée, elle sauverait sa précieuse capitale.

D’ailleurs, on découvre que ce fameux comte se dévoile être un Haut Akkabish, un monstre-araignée qui révèle sa véritable nature face à des Égides lui reprochant son manque d’implication. Le combat s’engage alors, après que l’un d’eux ait déclaré : « les gouverneurs sont des faux dormantes censées embrasser leur véritable nature quand la moisson est amorcée ». Cela voudrait-il dire que les villes et villages sont condamnés depuis le début ? Le principe même d’Égide ne serait qu’un mensonge ? Beaucoup de questions se soulèvent suite à ces déclarations.

De plus, un de ses camarades réfléchit à la raison pour laquelle sa mère pourrait être en prison. Ses amis en viennent à lui reprocher de penser à des théories du complot, mais je suis plutôt d’accord. Ce serait naïf de penser qu’il s’agit d’une simple erreur. L’information doit avoir été passée sous silence, ce qui n’annonce rien de bon : les hauts placés doivent avoir une idée derrière la tête pour avoir instigué ça.

La bataille de la capitale ne s’arrange pas non plus. Les sulfurs se révèlent moins idiots que prévu et arrivent à protéger leurs points vitaux. Quant aux faucheurs, ceux-ci se montrent intelligents et protègent leurs chairs à canon explosives en détournant les attaques. Ils élaborent même un plan pour vider les douves en les faisant exploser. Privée de sa dernière ligne de défense, la forteresse est en grand danger. La cavalerie n’a pas d’autre choix que d’aller faire exploser le barrage le plus proche pour remplir à nouveau les fosses, puisqu’il s’agit de l’unité la plus mobile et la plus rapide. Elle est toute désignée pour cette tâche.

Le rappel du commandant Caliburn est également demandé, bien que la situation soit si mauvaise que les lieutenants n’en disent pas un mot aux soldats. Ils doivent supporter le poids du mensonge en leur cachant que leurs familles sont en danger pour qu’ils continuent à protéger la capitale. Alors que la situation se présentait déjà mal, des Faux et Faucilles arrivent par téléportation et massacrent les hommes restants, laissant un survivant qui perd un bras et ses deux jambes alors que Caliburn arrive enfin. Celui-ci s’était fourvoyé dans sa vision du tome précédent, estimant mal la durée que prendrait son retour.

Quant aux chevaliers partis aider leurs villes et villages, ceux-ci sont perdus face aux massacres des territoires qu’ils devaient protéger. Leur dilemme intérieur revient : doivent-ils laisser périr leurs territoires pour obéir aux ordres et sauver la capitale, ou désobéir et aider les leurs ?

Le tome se termine sur un sacrifice pour libérer le barrage et repousser l’ennemi, ainsi que sur la mise en avant d’un personnage qui aura toute son importance dans la suite de l’histoire : une femme forte et mystérieuse…

Les dessins de Kim Jae Hwan sont toujours aussi efficaces, bien que parfois j’ai l’impression de lire un anime comics, dans le sens où on dirait que de la 3D est utilisée. Et si je devais citer un défaut, ce serait l’enchaînement de noms de personnages et de lieux qui va un peu trop vite. On a à peine le temps d’en connaître quelques-uns que d’autres arrivent déjà. En tout cas, les amateurs de guerre et d’histoires surnaturelles seront ravis par ce tome ! Le prochain annonce de lourdes révélations et la fin de la bataille !

Synopsis :

Alors que la bataille de Waldgarth fait rage et que les officiers s’acharnent à défendre la cité en l’absence des Égides, Foa rend visite au Comte afin de savoir pourquoi sa mère, la chevaleresse attitrée de la capitale, n’est pas là pour la protéger. Le choquant secret qui va lui être révélé va l’amener à se lancer dans une périlleuse quête, la première étape étant de quitter la ville par tous les moyens...

Genre : Fantasy, Action, Drame, Aventure

Source : Meian
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest