Review

Egregor t.1 : Le début de la fin

By Lassia
Feb 13, 2019 15:28

Egregor : le souffle de la foi sorti en décembre chez Meian est en réalité un reboot de Egregor premier du nom. En effet, suite à des différends entre auteurs, la série avait été abandonnée en 2017 avant que l'éditeur ne reprenne le projet. Victime de son succès, même en l'ayant précommandé je n'ai reçu le tome que la semaine dernière après réimpression. J'ai donc pu avoir droit à un ex libris superbe et un petit marque page qui fait toujours plaisir! Le reboot de la série aura donc toujours Jay Skwar aux commandes du scénario et Kim Jae Hwan cette fois-ci pour les dessins (Warcraft - Le Puit solaire).

Ex libris

 

Marque page

La jaquette s'est refait une beauté pour ce reboot, et je dois dire que j'ai une nette préférence pour celle-ci. A vrai dire, en 2017 je n'étais pas autant "à fond" dans les mangas et Egregor ne m'avait pas particulièrement interpellé. On peut donc dire que ce reboot a été une très bonne occasion pour moi de commencer cette série! 

Jaquette du reboot

Jaquette originale

L'histoire commence sur plusieurs pages couleurs avec de très beaux jeux de lumière, nous plongeant dans cet univers medieval dark fantasy ("à la Berserk" comme nous promettait l'éditeur). Nous commençons notre lecture en suivant le quotidien de Foa, apprenti forgeron et de ses compagnons (dont j'ai eu du mal à retenir les noms, comme à chaque fois qu'il y a une floppé de personnages d'un coup,erf). On en oublierait presque la menace qui pèse sur le village, mais celle-ci revient vite à la charge avec la présence de Almace, l'égide du village, celui censé protéger les habitants des Faucilles et des Faux. Almace possède un pouvoir particulier grâce à son statut d'égide et sa pierre frontale : celui de prédire l'avenir. On a donc beaucoup de scènes où nous croyons le voir mourir de mille et une façon contre ses ennemis, pour ensuite comprendre que c'était une énième vision. Un petit jeu qui mène le lecteur "en bateau" qui m'a fait sourire. 

En parlant de personnages, nous avons droit à plusieurs figures de femmes fortes, ce qui, je trouve, manque cruellement dans les shonen/seinen habituels (ou j'en lis pas assez, pourtant j'en ai un paquet). Mais un petit conseil si vous comptez lire ce tome après ma review : ne vous attachez à personne. 

Le tome est vraiment partagé en deux parties bien distinctes : le quotidien paisible des villageois et de notre héros, où la menace mortelle est presque chimérique. Puis le danger représenté par les cendres rougoiyantes à la tombée de la nuit fait basculer le tome dans le drame et l'action, démontrant la force et la détermination de Almace. Les chapitres sont précédés d'une petite page de présentation d'un ou deux personnages, me faisant penser à des fiches qu'on pourrait retrouver dans les artbook de jeux vidéo.

L'histoire nous enchaine plusieurs révélations, assez pour qu'on demande des explicaitons, mais pas trop pour maintenir le suspense, "on a pas le temps" qu'elle disait... Le tome se termine sur une belle entrée en matière pour la suite, nos quatre héros, survivants du drame, devrons s'entrainer à manier leurs pouvoirs qui viennent d'éclater au grand jour et prendre leur destin en main, comme le dit si bien celle qui les aura sauvé et guidé jusqu'à leurs lieux d'apprentissage...

Qui sont réellement les faucilles et les faux? Pour qui travaillent-ils et dans quel but? Comment arrêter leurs massacres à répétitions? Autant de questions que nos héros, et nous, lecteur, nous nous posons. Tome 2 disponible en Mars !

Synopsis :

Dans un village paisible et éloigné de tout vit Foa, un apprenti forgeron. Il n'aspire à rien d'autre qu'à mener une vie sereine, mais peut-être lui faudra-t-il réviser son destin, car une nuit, une sombre menace se profile à l'horizon de son village. Un officier rescapé apparaîtra et viendra en aide à ses habitants, prenant en main les directives pour répondre à cette menace afin de venger la mort de ses hommes tombés au combat. Mais tous ignorent qu'ils font face à quelque chose qui les dépasse. Notre héros lui-même n'a pas idée de la destinée à laquelle il est promis, ni même qu'il lui faudra déjouer une terrible machination…

Genre : Fantasy, Action, Drame, Aventure

Partager :