Entre Terre et Mer, Nagi no Asukara navigue sur les flots de la Mélancolie

Chronique

Nagi no Asukara est une œuvre originale réalisée par Shinohara Toshiya (Kuroshitsuji, Lupin III) et animée par le studio P.A. Works (Angel Beats, Charlotte) apparue sur les écrans japonais à l’automne 2013. La série comporte 26 épisodes et se place sous le signe de la romance.

Mais pas que.

De nombreux autres thèmes sont abordés notamment celui de la famille recomposée, qui ajoute une touche intéressante à cet anime Slice of Life et School Life. Mieux encore, on a droit à un genre Fantasy, mais nous ne parlerons pas ici de sorcières, créatures elfiques ou preux chevaliers.

Dès les premières secondes, Nagi no Asukara pose les fondements de son univers. A l’origine, les hommes vivaient sous la mer, mais au fil des siècles certains se sont aventurés sur la terre, perdant ainsi leur capacité à vivre sous l’eau. Ainsi, deux peuples ont vu le jour, celui de la mer et celui de la terre.

Ce qui donne naissance à un autre thème qui est ici parfaitement travaillé, celui de la différence culturelle. En effet le peuple de la terre et celui de la mer n’entretiennent pas vraiment de relations amicales, attention, ils ne sont pas en guerre mais leurs rapports restent cordiaux et on peut sentir une certaine méfiance liée à l’incompréhension et à la méconnaissance du monde marin où les terriens ne peuvent s'aventurer.

Outre ces thèmes nombreux et teintés de sentiments et d’émotions, l’anime se démarque par son graphisme à couper le souffle. Les paysages sont sublimes qu’ils soient marins ou terrestres, les couleurs remarquables à commencer par les yeux des habitants de la mer, dont le bleu reflète leur habitat naturel à un tel point qu’on s’y noierait volontiers.

Image associée

Les personnages ont une certaine profondeur marquée par un rythme un peu lent des premiers épisodes qui s’efforcent de présenter les personnages et les relations déjà existantes. Nagi no Asukara appartient au genre Romance, et les triangles amoureux sont nombreux mais pas inintéressants. La plupart des amours étant à sens unique, ça donne un méli-mélo assez dramatique.

Enfin, pour ma part, un véritable coup de cœur pour le sanctuaire sous la mer (et le personnage d’Uroko), ce qu’il évoque et l’ambiance qui s’en ressent, une preuve que le « japon traditionnel » a définitivement jeté l’ancre dans l’univers de Nagi no Asukara.

Sans action ni combat, c’est un anime vraiment rafraîchissement et qui vaut le détour par ce bel été, ne serait-ce que pour les graphismes étonnants ! Vous plongerez à coup sûr au fond de l’océan, et y découvrirez milles et une merveilles !

Notation

OST ♥♥♥♡♡

Emotion ♥♥♥♥♡

Scénario ♥♥♥♥♡

Graphisme ♥♥♥♥♥

Personnages ♥♥♥♥♡

Synopsis :

Quatre adolescents vivant sous l'océan doivent intégrer un nouveau collège sur terre, suite à la fermeture de leur école. L'histoire suit leur quotidien et leur évolution dans ce nouvel environnement et les risques qu'il comporte. Si, à l'aube des temps il est dit que tous les hommes vécurent sous les eaux, aujourd'hui nombreuses sont les tensions régnant entre le peuple de la mer et celui de la surface. Entre méfiance, jalousie et interdits, nos adolescents parviendront-ils à trouver leur place? 

Genre : School Life, Comédie, Romance, Drame, Psychologique, Slice of life, Fantastique

PV

Disponible en streaming légalement sur Crunchyroll

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest

Vous pourriez aussi aimer