Êtes-vous un casual gamer ?

Jeux vidéo

Dans les fans de jeux vidéo, il y a deux types principaux de joueurs. Il y a les hardcore gamers, qui passent leurs journées voire leurs nuits devant l'écran et puis il y a les casual gamers, qui préfèrent une petite partie de temps en temps. De plus en plus de personnes rejoignent cette catégorie et pour cause : la plupart des nouveaux jeux, particulièrement sur mobile, sont faits pour leur plaire. Mais comment est apparue cette tendance du « jeu occasionnel » ? 

Des jeux pour tous les goûts

Si des jeux comme Sonic Runners Adventure de la firme nipponne Sega font la part belle au genre runner, c'est parce que la majorité des jeux mobile est destinée à un public de casual gamers. Mais cela n’a pas empêché les développeurs de créer des jeux bien plus complexes, agréables à jouer pour tous les types de gamers. Ces derniers sont faciles d’accès car bien souvent accompagnés d’un tutoriel, mais disposent parfois d'une richesse identique à un jeu PC ou console pour ravir les joueurs les plus assidus. Mieux encore, ils peuvent se jouer 5 minutes par jour sans problème, tout en ayant la possibilité d’approfondir le jeu plus sérieusement. Vous pouvez par exemple jouer sur PC en mode gaming avec Plarium Play, ou le faire sur appli mobile en mode casual. Palrium Play regroupe des titres jouables occasionnellement ou plus régulièrement, principalement des MMORTS ou MMORPG. On y retrouve notamment RAID : Shadow Legends, le jeu à plus de 10 millions de téléchargements, dans lequel il faut recruter des guerriers tirés de 16 factions.

Une gratuité qui a beaucoup aidé

Beaucoup de jeux casual sont aujourd’hui gratuits, ce qui a permis de les rendre disponibles au plus grand nombre. Les éditeurs n'avaient au début pas compris l'intérêt de ce business model, et se sont bien souvent cassé les dents. Même le célébrissime Super Mario de Nintendo, vendu près de 10 euros, a eu du mal à se faire une place à leurs débuts sur des jeux pour smartphone. Des éditeurs comme Sony ont donc commencé à racheter ou créer des studios dédiés au jeu mobile (où la plupart des titres casual sont édités), pour s'adapter au marché plus en finesse. Ces jeux free-to-play comprennent bien sûr des achats intégrés ou de la publicité, sans quoi les développeurs n’auraient pas de revenus. Mais n’est-ce pas un moindre mal pour les casual gamers qui peuvent ainsi jouer quelques parties par jour, correspondant à leur pratique du jeu vidéo ?

Les jeux japonais ne sont pas en reste

En effet, beaucoup de titres empruntant leurs graphismes au style manga pour casual gamers sont disponibles sur le marché, parfois à des prix dérisoires. Mentionnons notamment Pretty Angel, jeu de puzzle disponible à moins d'un euro, aux mécaniques extrêmement simples pour se détendre quelques minutes. Il y a aussi Elisa : the Innkeeper, un visual novel que vous pouvez explorer petit bout par petit bout ; ou le célébrissime MegaMan qui continue de faire vibrer casual comme hardcore gamers.

"Capcom is Celebrating Mega Man's 30th Anniversary With Mega Man 11" - Babogames via Flickr (CC BY 2.0)

Alors, êtes-vous casual ou hardcore gamer ? Au fond, c'est plus une question d'attitude que de sélection de jeux particuliers. On peut être un hardcore gamer sur mobile, comme un casual sur console et PC. Espérons que les développeurs continueront de créer des jeux pour ces deux types de joueurs !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest

Vous pourriez aussi aimer