Ibitsu, Japon et légendes urbaines

Chronique

C'est l'histoaaaaaare de la viiiiie, le cycle éééééterneeeel, d'un enfant bééé - Ouais nan, je déconne. C'est l'histoire d'un mec qui sortait les poubelles.

Ibitsu est un manga appartenant au genre épouvante, dessiné et scénarisé par Ryo Haruto, un mangaka aussi discret que son œuvre parue au Japon en 2009. Les deux volumes n'ont pas (encore?) été édités en France mais vous savez ce qu'on dit… Tous les chemins mènent au dépotoir!

Méfiez-vous des Lolitas

Qu'elle soit plus gothique ou licornes, une fille prête à claquer plus de 200 balles dans une robe n'est pas fréquentable! Sauf si vous êtes l'amour de sa vie et que vous venez de la demander en mariage. Bref, nous nous égarons.

Nous suivons durant ces deux volumes Itou Kazuki, un jeune étudiant (travailleur?) qui rencontre une jeune fille vêtue à la manière des lolitas, prostrée au beau milieu du dépôt de poubelles, au bas de son immeuble. Cette dernière ne lui posera qu'une unique question, et la réponse de notre héros bouleversera sa vie à jamais.

Inquiétante sans être trop angoissante, effroyable sans être trop terrifiante, notre Lolita s'avère être un personnage curieusement intriguant, sans parvenir à être véritablement attachant, comme les autres personnages de l'histoire. Nous ne savons au final pas grand-chose des autres protagonistes, qu'ils soient principaux ou secondaires, ce qui rend difficile l'accès à l'histoire. Nous restons spectateurs sans plonger au cœur du récit et les sursauts sont rares sans pour autant que tout ne devienne prévisible.

Japon ou l'art des légendes urbaines

Elles sont innombrables ces rumeurs qu'on murmure dans les couloirs du lycée, autour d'une tasse de thé entre voisines ou au croisement d'une ruelle à la nuit tombée. Le Japon est maître en la matière. Les légendes urbaines occupent une place importante dans la culture contemporaine nippone, à la fois source d'inspiration pour les artistes et de jeux d'angoisse pour les jeunes. Vous avez sans doute déjà vu dans la quasi-totalité des School Life, ce fameux test de courage.

Les Japonais excellent dans l'art de conter des histoires terrifiantes où interviennent onryô et autres yurei, la vengeance étant très souvent au coeur de la malédiction portée par l'esprit à l'ensemble du groupe de protagonistes. Ibitsu ne fait pas exception à la règle, s'inspirant de la légende de Kuchisake-Onna, littéralement la femme à la bouche fendue. Jadis assassinée par un samouraï fort possessif, on raconte que cette femme apparaît la nuit, revêtant un masque pour dissimuler son visage meurtri. A l'image de notre Lolita, elle pose une question ultime à sa victime : Suis-je belle? Répondre non signifie une mort immédiate. Une réponse affirmative entraîne le retrait du masque et la question est ainsi répétée.

Et le format dans tout ça?

Deux volumes, c'est largement suffisant pour clore Ibitsu sans trop d'incohérences scénaristiques. L'histoire est plutôt bien menée et, si le manga n'est pas des plus stressants, il parvient quand même à faire en sorte que le lecteur s'attende à tous moments à voir débarquer la Lolita. La fin, bien qu'inattendue a le mérite de ne pas nous laisser sur notre faim.

Sous ses airs de manga horrifique au dessin tantôt léger, tantôt dark et hachuré, Ibitsu s'engage sur le chemin d'une enquête ponctuée de descente aux enfers et de folie où paranormal et psychologie se mêlent jusqu'à créer un doute infernal. Plus que de savoir si les personnages s'en sortiront indemnes, le lecteur cherche à comprendre qui est vraiment la Lolita et quels sont ses objectifs.

En bref, une œuvre à découvrir sous sa couette, une nuit d'insomnie.

Notation

Scénario ♥♥♥♡♡

Graphismes ♥♥♡♡♡

Personnages ♥♥♡♡♡

Respect des genres ♥♥♥♡♡

 

 

Synopsis :

Kazuki Itou, jeune étudiant sans histoire, vit seul dans un appartemment. Aux alentours de minuits, alors qu'il se décide enfin à sortir la poubelle, il rencontre une jeune fille aux atours de lolitas, assise au milieu des ordures. Lorsque cette dernière lui demande s'il a une petite soeur, Kazuki ne se doute pas des conséquences de sa réponse.

Genre : Drame, Psychologique, Horreur

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest