Jardin Secret t.1 & 2 : Le langage des fleurs au service de l’amour

Chronique

Les éditions Kana nous ont fait confiance pour une seconde série : Jardin Secret de Ammitsu. Sachez que je ne lis pas énormément de shojo (je vous le rappelle à chaque fois), mais puisque je suis sélective, je ne tombe que sur des pépites. Et ça n’a pas manqué avec Jardin Secret. Tout d’abord, devant les dessins de l’auteure, j’ai cru qu’il s’agissait d’une autre œuvre de Mayuzuki Jun (Après la pluie). Je ne sais pas pourquoi mais j’ai trouvé la Ran de Jardin Secret et celle d’Après la pluie vraiment ressemblantes physiquement, et elles portent le même prénom. Mais ça n’a rien à voir, et je suis contente de cette découverte. Un extrait est disponible ici.

Chaque tome commence donc avec de jolies illustrations au style un peu plus pictural avec, à partir du tome 2, un récapitulatif des évènements du tome précédent et des personnages importants. De plus, chaque chapitre est séparé d’une petite annotation mignonne, avec Akira nous expliquant le sens d’une fleur présente dans le chapitre précédent, super intention de l’auteure !

Mais de quoi ça parle ? De fleurs, certes. Mais ce shojo, frais et mignon, sans toutefois être niais, se concentre tout d’abord sur Ran, une jeune fille idolâtrée par les autres élèves à cause de ses capacités physiques et mentales, qui lui rapportent d’excellentes notes. Cependant, personne n’ose venir lui parler, et son regard, considéré assez froid, cause pas mal de malentendus. Mais un garçon vient chambouler son quotidien un peu morose : Akira. Alors qu’elle est en train de s’occuper des fleurs du club de jardinage, il vient vers elle naturellement avec son sourire solaire et se comporte normalement. Cependant, il a un terrible secret… il est fils de fleuriste. Et bien qu’il adore les fleurs, il craint d’être brimé pour ça par ses camarades. Malheureusement, même de nos jours, de telles réactions seraient à craindre aussi. À croire que nous ne sommes pas libres d’aimer ce que l’on veut sans se soucier de l’avis d’autrui, peu importe notre sexe…

Une amitié naît de cette rencontre autour des fleurs et de la botanique, ce qui est assez original comme fil conducteur. Évidemment, nos deux héros commencent doucement à développer des sentiments respectifs, mais ce n’est pas du tout précipité. C’est naturel, et, j’oserais même dire, réaliste.

Des situations un peu clichées, mais assez mignonnes viennent nous faire sourire, voire rire. Mais ça ne m’a pas du tout dérangé, puisque ce n’est pas récurrent et que nous avons déjà un duo loin des clichés de la fille timide et maladroite rencontrant le bad boy du lycée.

Après un premier tome de mise en situation parfaitement bien manié, on attaque le second qui, cette fois, tourne plus autour de leur famille. Et ça fait du bien, un shojo qui n’oublie pas l’entourage des héros. Assez éclipsé voire carrément absent, je trouve que c’est un point que les auteur(e)s négligent parfois trop souvent dans leurs histoires. On découvre donc le cadre familial de Ran et Akira, qui sont assez différents.

C’est aussi l’occasion pour l’auteure d’aborder des sujets moins joyeux que ce que nous avons pu voir jusqu’à présent, comme la maladie et la difficulté de subvenir à ses besoins.

Enfin, on voit que Ammitsu a fait des recherches et qu’elle sait de quoi elle parle : le quotidien de fleuriste est bien décrit et expliqué, et on gagne même des conseils en botanique.

En bref, je conseille fortement ce shojo pour ceux qui veulent une histoire loin des clichés et aux fans de botanique. Cette série vous fera sourire et vous pressera le cœur grâce à la transcription des sentiments rudement bien amenée de l’auteure, comme à la fin du tome 2…

Rendez-vous pour le troisième tome le 23 octobre !

Synopsis :
Ran Takamine est une étudiante peu banale. Belle, intelligente et issue d'une famille aisée, elle inspire le respect à tous ses camarades de classe, à tel point qu'aucun d'entre eux n'ose l'approcher pour faire connaissance avec elle. Ran souffre de cet éloignement que lui font subir les autres malgré eux, jusqu'au jour où elle fait la rencontre, dans de drôles de circonstances, d'Akira, étudiant lui aussi et employé dans un magasin de fleur, qui ne craint pas sa présence.

Genre : School Life, Comédie, Romance, Slice of life

Source : Kana
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest

Vous pourriez aussi aimer