Review

Mon Ex, se remettre avec son ex, bonne ou mauvaise idée?

By Lassia
Feb 06, 2019 15:35

Mon Ex (Motosoya) de Mizuki Oshino est un shojo en 2 tomes, débuté en 2017 dans le Margaret avant d'être édité par Shueisha au Japon. En France, c'est Kana qui nous édite cette merveille avec les deux tomes sortis le 1er Février.

Je vais être honnête, si vous lisez mes autres reviews, vous savez que je ne suis pas adepte du genre shojo. Alors je le rappelle encore une fois, ceci est un avis d'une néophyte qui n'a que 3 shojo dans sa magathèque! Et au début, la série ne m'avait pas particulièrement tapé dans l'oeil, étant un peu "allergique" aux shojo school life. Cependant, grâce à Kana, j'ai pu avoir accès aux premières pages en avant première, et j'ai été assez surprise de me plaire complètement à lire ces quelques planches!

De quoi ça parle?

Mon Ex raconte l'histoire de Momori et Eisaku, qui sont sortis ensemble pendant une petite semaine au collège. Cependant, l'histoire d'amour de la jeune fille a tourné au drame quand son amoureux s'est vu lui adresser des mots exécrables pour un pari entre potes. Mots que notre pauvre héroïne vivra comme une véritable malédiction durant les 2 années qui suivront.

Nous retrouvons donc Momori déprimée, essuyant son cinquième rateau pour raison débile : tout y est passé, prout malencontreux, algues entre les dents, chute ridicule via peau de banane... Rien ne lui a été épargné et la jeune fille ne parvient jamais à trouver son prince charmant. Jusqu'au jour où elle recroise son ex au karaoké organisé par ses copines, le fameux Eisaku!

Ce shojo est vraiment plein de surprise. Avec un trait des plus agréables, mignon sans être exagérément rose, Mizuki Oshino nous dépeint l'aventure sentimentale de Momori et Eisaku, sans oublier Miko, la meilleure amie de Momori, qui aura son rôle à jouer car s'inquiétant pour Momo au point d'aller parcourir le quartier à vélo pour la retrouver suite à un sms. C'est ce que j'ai aimé aussi dans ce shojo, les personnages secondaires sont véritablement importants! Notamment le patron de la supérette où bosse Eisaku, qui ira jusqu'à organiser une situation de danger pour forcer Eisaku a accourir sauver sa petite Momo, et qui en découlera une déclaration d'amour! Pour en finir avec les personnages, il y a aussi un autre garçon qui "sauve" Momori d'une situation malaisante (croiser Eisaku seul à seul, parce qu'il fera des trucs chelou un peu quand même) mais qui 5 minutes plus tard lui proposera de sortir avec lui, pour devenir sa cinquième petite amie (rien que ça!), se délectant à l'idée qu'elles se battent pour lui. Le pire c'est qu'il comprend pas le souci, et s'il savait que Eisaku l'a sauvé d'un coup de pied dans les balls, il l'aurait pas regardé d'un air si méprisant quand le brun vient sauver Momo de ce détraqué.

Cette série se lit toute seule, nous fait rire et nous attendrir. Vraiment, j'ai eu plus d'une fois envie d'aller consoler Momori qui enchaine une malchance pas croyable, bien que j'ai eu autant de fois envie de frapper Eisaku pour sa bêtise. Mais quand on est jeune, on est con non? Le principal, c'est qu'il reconnait ses torts! Et oui parce que le jeune homme est loin d'être le monstre que Momori nous décrit au début. Timide et influencable, il aura fait des bêtises qu'il regrette, et se montrera véritablement adorable, patient et protecteur avec sa petite amie bien qu'un poil possessif... car oui! Malgré les mises en garde de sa soeur, la lycéenne admettra aimer encore Eisaku et lui avouera, ce qui provoquera leur remise en couple.

Cela m'a fait m'interroger sur ce point précis : le regard des autres, l'importance qu'on donne à l'avis de nos proches quant à NOS histoires de coeur. Heureusement ici, personne n'ira véritablement à l'encontre de leur deuxième chance, même Miko qui était prête à défoncer la face de Eisaku a batte de baseball finira par apprécier, sans l'assumer, le fameux "Kushi-l'escroc".

Je vous recommande donc ce petit shojo school life qui, pour moi, change de la traditionelle mise en couple innocente des romances classiques. Vous pouvez découvrir un extrait ici.

Bonus: "motosaya" signifie "se remettre en couple avec son ex" en japonais.

Synopsis :

Momori et Eisaku sont sortis ensemble au collège. Mais à cause d’un comportement exécrable d’Eisaku, ils se sont séparés au bout de peu de temps…

Deux ans après, alors que Momori peine à trouver un nouvel amour, Eisaku refait son apparition devant elle. Mais le garçon de ses souvenirs ne correspond pas à celui qu’elle a devant ses yeux. Aurait-elle fait l’erreur de ne pas voir le véritable Eisaku ? Serait-il encore temps de recommencer ?

Mots clés : SHOJO REVIEW kana

Articles Similaires :
Partager :