Shigeru Miyamoto parle de Mario, de Nintendo et de l'importance de créer quelque chose d'amusant

Jeux vidéo

Le numéro de cette semaine du magazine Famitsu est consacré à Shigeru Miyamoto de Nintendo. Il parle de Mario, de Nintendo, et de ses réflexions sur la réalisation de créations originales. 

La partie suivante de l'interview de Shigeru Miyamoto porte sur Mario et Nintendo : 

"Quand il s'agit de Mario et de créer des jeux liés à Mario, je suis toujours à la recherche d'une sorte de timing."

(Miyamoto-san, êtes-vous le seul à pouvoir décider des domaines d'activité de Mario ?) "Je l'ai fait quand personne d'autre ne voulait prendre l'initiative, et j'ai fini par le faire au bout de quelques temps. Eh bien, disons que j'ai le droit de dire "non" [rires]".

"J'ai suivi  Super Mario Run de près. Personne d'autre ne peut décider jusqu'où nous pouvons emmener Mario sur mobile".

Les qualités de Mario sont portees sur la " tranquillité d'esprit " et il y a un sentiment qui n'est pas si différent au sein de l'entreprise. A tel point que j'ai envie de faire un changement parce qu'il est trop strict".

"Le sens habituel de Mario est qu'il ne tuera personne mais qu'il n'est pas assez saint au point de ne pas écraser les insectes. Cela est gravé dans l'esprit de chacun".

"Certains se sont inquiétés de l'espiègle Mario dans Smash Bros. mais après avoir passé un joli son quand il reçoit un coup de poing, ils ont dit 'C'est bon'.

Si je devais exprimer les qualités de Nintendo avec des mots, ce serait aussi "la tranquillité d'esprit". Vous pouvez avoir l'esprit tranquille en tant que parent et l'avoir dans votre salon. Nous avons fait de gros efforts pour créer quelque chose qui puisse être le centre de divertissement de la famille.

"J'ai commencé à penser de cette façon pour la Wii. À l'époque de la Nintendo 64, nous avons regardé le matériel des autres sociétés et nous avons commencé à penser que notre meilleure force était notre interface".

"J'aime bien Apple. Ils font un bon travail en fixant des limites tout en respectant la convivialité pour les clients".

Il fut un temps où Nintendo était qualifié d'enfantin, mais après un travail continu sur nos priorités, les efforts ont commencé à se manifester autour de la Wii qui nous a donné l'image de la "tranquillité d'esprit".

"Ce qui fait vraiment L’âme de Nintendo pour nous vient du fait que nous pensons vraiment aux clients. Ce n'est pas une question de marché ou de tendances actuelles".

Dans la partie suivante, Shigeru Miyamoto nous fait part de ses réflexions sur le streaming des jeux vidéo, sur la manière de rendre les jeux amusants, et plus encore : 

(Sur le gameplay en streaming) "Je pense qu'il est bon qu'il y ait de nombreuses façons d'apprécier les choses. À notre époque, nous pouvons présenter des vidéos à un public plus large et je suis sûr que beaucoup de gens regardent ces jeux et s'y intéressent".

"Je regarderais probablement des revues de gameplay pour des jeux faits par d'autres".

"Bien qu'honnêtement, je ne veux pas que les gens fouinent dans mes affaires. C'est pas grave si c'est des trucs faits par d'autres, par contre [rires]".

"Dernièrement, j'ai beaucoup joué à Pokemon GO."

"Nous sommes arrivés à un point qui permet de vivre des films et des jeux sur des plateformes similaires. J'ai commencé à penser qu'il est préférable pour Nintendo d'avoir des films".

"Il serait préférable pour Mario d'avoir un film à cette époque."

"Si vous produisez quelque chose pour le plaisir de le vendre, il y aura toutes sortes d'échecs. Le plus important est de faire quelque chose que vous croyez être amusant, plutôt que quelque chose qui se vendrait".

"Si vous essayez de créer quelque chose qui se vend, cela finit par ressembler à quelque chose qui existe déjà. Si ce que vous créez ressemble à quelque chose qui pourrait déjà exister, alors cela ne se vendra pas bien. C'est pourquoi Nintendo réalise des choses qui n'ont pas encore été vues".

"J'ai pensé à développer nos personnages, pas seulement dans les jeux mais dans diverses scènes. Nous travaillons avec différentes sociétés".

"J'espère que nous pourrons continuer à faire de nouvelles choses sans être sur la défensive".

Source : siliconera.com
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest

Vous pourriez aussi aimer