Review

Tadaima Okaeri : Mignon, très mignon, trop?

By Keitsuya
Jun 27, 2018 21:40

Vous n'êtes pas adepte de yaoi? Laissez une chance à Ichikawa Ichi de vous séduire avec Tadaima, Okaeri. Sorti au Japon en 2016, le manga en trois volumes est un des chefs-d'œuvre des éditions Boy's Love - IDP depuis 2017.

Du Boys, du Love mais surtout beaucoup de Love

Tadaima Okaeri, c'est une histoire d'amour inédite, inscrite dans un univers au premier abord difficilement accessible pour les plus "terre à terre" d'entre nous. Nous suivons le quotidien de deux hommes, Hiromu et Masaki, tous deux issus de classes sociales différentes et éperdument amoureux l'un de l'autre. Mariés et papas d'un petit garçon nommé Hikari, ils sont alors confrontés aux aléas de la vie de parent comme aux regards impitoyables de la société traditionnelle et conservatrice de l'univers établi.

Plus qu'une romance classique entre deux hommes que tout oppose, c'est leur relation à l'enfant qui retient l'attention du lecteur. Des scènes qui bouleversent, font froncer les sourcils ou naître des sourires attendris ne manquent pas dans Tadaima Okaeri.

 

Un univers complexe, mais genre, vraiment

Et surtout un genre de plus en plus en vogue dans la branche Yaoi : l'Omegaverse. Et comme ce serait long et fastidieux d'en aborder toutes les complexités ici, dites-nous en commentaire si vous souhaitez un article exclusif sur le sujet.

En attendant une étude approfondie sur la keistion (peut-être, si vous êtes sages) nous résumerons ce monde ainsi : L'espèce humaine, autrefois divisée entre les hommes et les femmes, suite à un déclin de la population, a évolué de façon surprenante. A présent, il existe trois sexes : Alpha, Bêta et Omega. Dans chaque catégorie nous retrouvons des hommes et des femmes. Il s'agit d'un monde où les lois de la nature ne sont plus dirigées par une exclusivité des rapports hétérosexuels et où n'importe quel être humain peut féconder ou être fécondé et donner vie à un enfant.

Une fois qu'on a saisi toutes ces subtilités, on se rend compte qu'il existe tout un système sociétaire, aux failles nombreuses et tout aussi inégal que dans notre monde actuel. Les Alpha sont ainsi considérés comme l'élite, en haut de la société, puis vient la "classe moyenne", les Bêta. Et tout en bas de l'échelle, nous retrouvons les Omega, de constitution souvent plus fragile et injustement mis en marge de la société.

Si l'homosexualité ou homoparentalité n'a rien de fondamentalement extraordinaire dans l'univers de Tadaima Okaeri (même si elle reste mal vue), il n'en reste pas moins que notre couple va à l'encontre des bonnes mœurs : Hiromu est un Alpha, et Masaki un Omega. S'en suivent conflits familiaux et d'intérêts, racisme à l'état pur, mise à l'écart et remise en question.

 

Hikari signifie lumière

Quoi? J'aimerais vous y voir vous, c'est pas facile de trouver des intertitres accrocheurs!

Pour le coup, le prénom de l'enfant est bien choisi. Le manga rayonne en effet de mignonnerie et de douceur, à un tel point que les quelques rares scènes érotiques et ce qui rebute d'ordinaire le plus les lecteurs dans le "M-preg" passent quasiment inaperçus. La romance entre Hiromu et Masaki bien qu'omniprésente bénéficie d'un bel équilibre avec la relation qu'entretiennent les deux hommes avec leur enfant.

Ombre au tableau, comme dans la plupart des yaoi, il n'est pas difficile de repérer les seme et uke dès les premiers plans. Aucune originalité de ce côté-là donc, les personnages principaux sont relativement stéréotypés et bien que cela fonctionne, on regrette de voir davantage être développé l'environnement socio-professionnel du seme et Alpha que celui de sa moitié.

Côté visuel, les graphismes sont simples et légers, les ombres peu marquées et le décor linaire ne s'encombre d'aucune fioriture. Seul le coup de crayon d'Ichikawa plonge son œuvre dans une overdose de mignonnerie et une réelle expression des personnages.

En trois volumes, Tadaima Okaeri nous montre des scènes de la vie de tous les jours aux côtés d'un enfant en bas âge qui grandit au rythme de ses découvertes, bercé par un amour tendre et sincère. Et lorsque ce sont ses parents qui tombent, Hikari est là pour les relever!

Notation

Scénario ♥♥♡♡♡

Graphismes ♥♥♡♡♡

Personnages ♥♥♥♡♡

Respect des genres ♥♥♥♡♡

Synopsis :

Bienvenue dans le monde de Tadaima, Okaeri, où il existe trois types de personnes : alpha, bêta et omega. Dans cette société pleine de préjugés, l'homoparentalité est difficilement acceptée, mais plus encore, la liaison amoureuse entre les différents types d'êtres humains.

Hiromu, alpha, et Masaki, omega, allant à l'encontre de l'ordre établi, se sont mariés et ont eu un enfant. Heureusement, ce petit bout de chou fait fondre la terre entière, et il devient rapidement leur raison de vivre et d'avancer.

Genre : Romance, Drame, Slice of life

  • Age conseillé : 16 ans et plus
  • Prix : 7€95
  • Editeur : Boy's Love - IDP / Hana Collection
  • Nombre de volumes parus en France : 2/3 

Mots clés : MANGA yaoi

Partager :