The Swordsman et Ares en réédition chez Meian

Manga

Après leur acquisition de Kingdom qui a fait pas mal de bruit, Meian retape fort avec la réédition des manhwa Ares et The Swordsman. 

  • Ares

Sorti au en Corée du Sud en 2007, l'oeuvre est signée Ryu Geum Cheol et compte 26 tomes chez BB Comics dans son pays d'origine. En France, Booken en avait sorti une première version en 2011, mais n'a jamais terminé d'éditer le manhwa. Meian devrait bientôt sortir 3 coffrets ainsi qu'un artbook.

Synopsis : Nous sommes dans une époque médiévale et c'est la Guerre ! De nombreux royaumes ne cessent de s'affronter et au milieu : le royaume de Chronos. Ce dernier, dévasté par les affrontements des nations voisines, ne sert que de vivier pour recruter de nouveaux mercenaires, véritable chair à canon pour les royaumes dominants.
C'est dans ce contexte que notre héros, Ares, se fait s'engage chez les Mercenaires du Temple, une troupe armée réservant ses services au plus offrant. D'autres jeunes épéistes et guerriers l'y rejoignent, certains pour y gagner de quoi vivre, d'autres uniquement pour le prestige.
Après quelques missions de routine, la troupe va rapidement se retrouver au milieu d'un énorme conflit et les champs de bataille vont devenir leur quotidien.
Face aux plus grands soldats des royaumes adverses, nos jeunes héros devront montrer toute l'étendue de leur talent et ne reculer devant aucune stratégie pour survivre et prendre le dessus sur des guerriers très expérimentés.Heureusement pour Ares, il est l'élève d'un héros légendaire et sa maîtrise du combat à l'épée va lui permettre de rapidement se confronter aux plus grands des adversaires et en sortir gagnant.

  • The Swordsman

Il s'agit d'un manhwa scénarisé par Lee Jae Heon et dessiné par Hong Gi Wu, sorti en Corée du Sud en 2010 chez Daewon. En France, Booken a édité la totalité des volumes à partir de 2011, à savoir 9 tomes.

Synopsis : Dong-Soo est le fils d’une concubine, ce qui le situe en bas de l’échelle sociale. La maîtrise du sabre et de la lance sont ses seuls saluts jusqu’à ce que les opposants du Roi fassent assassiner son maître. Sa soif de vengeance, ainsi que son talent grandissant, lui attireront rapidement les faveurs du Roi. Ce dernier l’entrainera dans une lutte de pouvoir et le rapprochera du bretteur talentueux qui tua son maître.

Source : Meian
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest

Vous pourriez aussi aimer